Suite au succès du modèle Maison Chance à Ho Chi Minh – soigner, rééduquer, proposer un enseignement primaire, des formations professionnelles et procurer du travail – aux personnes handicapées et désavantagées ainsi qu’aux orphelins, Maison Chance a cultivé l’idée de s’élargir et d’apporter un futur meilleur aux moins fortunés des provinces défavorisées du Vietnam. Depuis 2012, Maison Chance a lancé des recherches pour trouver un emplacement approprié et y construire un nouveau centre social.

L’ONG s’est donc rendue dans les provinces centrales dans les hauts plateaux telles que Kon Tum, Gia Lai, Dak Lak, Lam Dong, Dak Nong et Binh Phuoc. Après ce voyage, Maison Chance a finalement choisi la province de Dak Nong comme lieu d’implantation de son nouveau centre social, selon le modèle combiné des 3 entités à Ho Chi Minh-Ville.

Centre-Social-Maison-Chance-Daknong (2)

Dak Nong est l’une des provinces les plus défavorisées du Vietnam où vivent de nombreuses minorités ethniques. On trouve au sein de ces minorités des personnes souffrant de handicap moteur, de paralysie cérébrale, de retard de développement, de déficience intellectuelle, d’autisme, etc, ainsi que des enfants n’ayant pas l’opportunité d’aller à l’école.

Après avoir trouvé le lieu approprié, l’ONG Maison Chance a collaboré avec le Comité populaire de la province de Dak Nong pour convenir d’un terrain et initier les procédures administratives nécessaires. La province de Dak Nong a finalement répondu favorablement à la demande de Maison chance en lui accordant 3 hectares de terres dans la commune de Dak Sor, district de Krong No, près de la zone touristique de Don Sap et des cascades de Gia Long. C’est en 2016 que Maison Chance y pose la première pierre et commence les constructions.

En août 2018, le nouveau centre social a ouvert ses portes pour accueillir ses premiers bénéficiaires : personnes à mobilité réduite et/ou handicapées mentales, enfants présentant des difficultés particulières et orphelins. La plupart d’entre eux appartiennent à des minorités ethniques dans la région, telles que les Mong, les Dao, les Nung ou encore les Thaï.

En plus de recevoir de nouveaux membres locaux, le Centre Social de Dak Nong a transféré certains bénéficiaires handicapés de la Maison Chance à Ho Chi Minh-Ville. Ce nouvel environnement en pleine nature et ses thérapies innovantes promettent de leur apporter beaucoup de joie et d’être bénéfique pour leur santé.

Outre le modèle de soins de santé, d’apprentissage et de formation professionnelle, les bénéficiaires ont l’opportunité de bénéficier de nouvelles activités, telles que la culture de fruits et légumes, l’élevage de chèvres, de poulets et de canards, etc. L’agriculture et l’élevage ont pour objectif d’apporter aux bénéficiaires confiance et convivialité, mais aussi des ressources alimentaires au quotidien. À l’avenir, Maison Chance va développer la culture de légumes dans le but de fournir une alimentation de qualité au centre, mais aussi de développer l’éco-tourisme et le tourisme social, qui apportera une source de revenu pour les frais de fonctionnement des centres.

La construction du centre se termine en août 2019 et le centre sera inauguré en octobre 2019 pour accueillir jusqu’à 250 bénéficiaires.