41

Le Centre Social de Đắk Nông est le quatrième centre Maison Chance ouvert afin de fournir des soins de santé, un logement, une éducation gratuite et une formation professionnelle aux personnes défavorisées de cette région. Les hauts plateaux du centre du Vietnam sont connus pour leurs forêts primaires protégées dans les parcs nationaux, leurs rivières, leurs parois rocheuses et leurs montagnes. Outre des merveilles naturelles et un fascinant patrimoine géomorphologique, cet endroit abrite plusieurs minorités ethniques indigènes qui parlent leurs propres langues et sont riches de leurs traditions culturelles.

1

Situé dans le district de Krong No, le Centre est accessible en bus depuis Ho Chi Minh-Ville. À environ 350 km au nord-est de l’agitation de Saigon, les visiteurs y trouveront une atmosphère paisible et un climat agréable.

2 3

Les chambres d’hôtes du Centre peuvent accueillir confortablement jusqu’à 44 personnes et notre restaurant sur place sert une variété de plats et de boissons issus d’une cuisine traditionnelle vietnamienne et occidentale. L’Entreprise Sociale Maison Chance, établie en janvier 2019, utilise les revenus de ses services et des produits fabriqués par nos talentueux bénéficiaires pour couvrir une partie des frais de fonctionnement du Centre.

4 5

Il y a beaucoup de choses à découvrir dans le Centre et alentour. Les magnifiques cascades Dray Sap et Dray Nur sont situées à proximité. Cette zone peu touristique des hauts plateaux est également connue pour ses forêts primaires de la réserve naturelle de Nam Nung, qui fait partie du géoparc de Dak Nông, ses étonnantes roches basaltiques et ses systèmes de grottes volcaniques.

Les aventuriers et les familles apprécieront la visite à pied de ce spectacle naturel et unique, guidés par le personnel local de Maison Chance. Voici quelques images de la visite.

En partant du Centre Social jusqu’à notre première destination, la cascade Dray Nur, nous passons par une courte route forestière.

6 7

La végétation est composée de forêts et de hauts plateaux sur lesquels les agriculteurs cultivent différents types de plantations. Nous traversons des champs de maïs et d’avocats, des forêts de cocotiers et autres arbres fruitiers.

8 9

Après une courte promenade, nous sommes récompensés par cette vue incroyable. La végétation luxuriante couvre les hauts plateaux et les vallées et on aperçoit déjà de loin la cascade Dray Nur.

10

Comme le dit le proverbe « Si tu es à Rome, vis comme les Romains…», nous traversons la rivière Sêrêpốk comme le font les locaux. Il suffit de tirer sur la corde fixée au radeau, constitué de quatre bidons en plastique et de palettes en bois, pour avancer.

11 12

Puis nous marchons à nouveau dans les hautes herbes…

13 14

La nature du sol sur lequel nous marchons ne cesse d’évoluer. De grosses pierres nous mènent au pont suspendu en bois qui conduit à la cascade.

15 16

Sous le pont coule les eaux claires de Krong Ana, la rivière « épouse ». Avec Krong No, la rivière « époux » qui longe Dray Sap, elles forment la puissante rivière Sêrêpốk. D’ici, on entend déjà le bruit atmosphérique de la cascade.

17 18 19

Il est temps de faire une pause et de goûter au délicieux Ca Fe Sua, café traditionnel vietnamien au lait condensé, dans un décor pittoresque qui attire les touristes et les locaux. On peut observer les impressionnantes racines d’arbres centenaires qui entourent des roches.

20 21

Ces endroits cachés entourés de roches basaltiques permettent de prendre de superbes photos…

22 23
24 25
26

Nous continuons notre trajet, grimpons les escaliers qui montent et descendent, traversons un autre pont et nous arrivons enfin…

27 28

… au sommet de la cascade !

29 30
31 32

Le géoparc de Đắk Nông a été créé en 2015 pour protéger la biodiversité de cette région. La faune et la flore y sont très riches et très variées.

33

Pour atteindre la seconde destination, la célèbre cascade Dray Sap, nous devons traverser le pont rouge et suivre le chemin…

34

… nous nous retrouvons alors dans une forêt mystérieuse et paisible.

35 36

37

Différentes histoires racontées par le peuple Ede se mêlent autour de la création des impressionnantes cascades de cette région. La légende raconte que la belle Ede H’Mi et son amant se reposaient dans la forêt lorsqu’un monstre ailé, constitué d’une tête en forme de montagne et d’yeux de bronze, apparut soudainement. Le monstre s’est alors écrasé contre le sol, soulevant une énorme gerbe d’eau dans sa chute. Alors que la créature volait et jetait de l’eau pour prendre une douche, la jeune femme, sous le choc, disparut dans la brume. Son petit ami, anéantit par sa perte, se transforma en arbre. Jusqu’à maintenant, cet endroit s’appelle Dray Sap, qui signifie « cascade de la fumée ».

38 39

La cascade Dray Sap mesure environ 50 mètres de haut et 100 mètres de large, et gronde jour et nuit le long des falaises. L’eau coule particulièrement fort pendant la saison des pluies. Les habitants disent que le bruit de la cascade est le murmure d’histoires racontées à propos de H’Mi et de son petit ami.

40 41

L’énigmatique cascade est entourée d’arbres centenaires et de nombreuses grottes volcaniques. Récemment, la province a aménagé trois itinéraires touristiques dans son géoparc. Le premier porte le nom de « Rhapsodie de feu et d’eau » et mène le long de Dray Sap et des grottes de lave. En 2019, les professionnels de l’UNESCO évalueront officiellement le dossier de Đắk Nông, demandant la reconnaissance de son géoparc en tant que géoparc mondial de l’UNESCO. Les résultats seront révélés en avril 2020.

42 43

Traduction : Eléonore