Happy Class à Dak Nong (3)

En ouvrant ses portes aux personnes les plus défavorisées de Đắk Nông, une province très touchée par la pauvreté, le centre social Maison Chance promet un avenir meilleur et une vie plus digne aux enfants et handicapés. Éducation scolaire, formations professionnelles, nouveaux emplois, logements, thérapies et soins, ainsi qu’une ferme, le centre a déjà mis en service plusieurs de ses activités en septembre 2018. Il est en mesure d’accueillir 250 personnes au total, qui ont toutes besoin d’être prises en charge.

Cependant, nos préoccupations en matière de financement nous ont forcé à innover car maintenir nos centres en activité nécessite un budget très important. Nous avons décidé d’établir l’Entreprise Sociale Maison Chance afin de créer davantage d’emplois pour nos bénéficiaires et de garantir une source de revenus stable pour exploiter nos centres à HCMC et à Đắk Nông.

L’Entreprise Sociale : se développer pour une bonne cause

L’entreprise commercialise déjà les produits fabriqués par les bénéficiaires handicapés dans nos centres à HCMV : peluches et porte-clés en forme d’animaux, sacs, sculptures sur pierres précieuses et semi précieuses, bijoux, peintures, etc. En termes de services, nous proposons des chambres toutes équipées et adaptées aux personnes en fauteuil roulant et un restaurant à HCMV. En proposant de nouveaux produits et services, l’Entreprise Sociale cherche à rester compétitive et à acquérir davantage de notoriété à l’internationale.

Happy Class à Dak Nong (5) Happy Class à Dak Nong (3)

La localisation du centre social est un avantage pour Maison Chance puisqu’elle se trouve à côté de Dray Sap – Dray Nur, une réserve naturelle réputée pour ses belles cascades. En suivant le concept de tourisme responsable, nous espérons accueillir des visiteurs au centre social et lancer des projets de volontariat et d’éco-tourisme. Outre nos huit chambres d’hôtes équipées de salles de bain, réfrigérateur et cuisine partagée, nous avons ouvert un restaurant qui propose différents mets locaux et internationaux. Ces repas diversifiés sont composés d’aliments issus de notre agriculture biologique. En effet, nous cultivons différentes variétés de fruits et légumes, élevons nos propres canards et poulets, et pêchons les poissons dans notre lac ! Les repas sont accompagnés par du thé, ou par de délicieux jus de fruits frais – fruits de la passion, ananas, jus d’orange… Le petit déjeuner est composé de pain, œufs et crudités, ainsi que du traditionnel café vietnamien. Nos cuisiniers ont été formés à la cuisine Européenne, ils peuvent donc préparer des repas comme des spaghettis à la bolognaise, des pizzas, du poulet frit accompagné de frites, etc…

Entre détente et activités

En juin 2019, nous avons accueilli à Đắk Nông l’association Happy Class, composée de familles qui réalisent des missions de volontariat. Nos visiteurs ont été fascinés par les paysages colorés et la plénitude des lieux. Après avoir visité notre centre, partagé avec nos bénéficiaires et sympathisé avec le personnel – institutrices, membres du bureau, agriculteurs, cuisiniers, c’est avec beaucoup d’émotions qu’ils ont rendu visite aux familles pauvres d’un village voisin. Logés dans les toutes nouvelles maisons d’hôtes, les 32 membres d’Happy Class ont pu profiter pendant ces quelques jours du confort et du calme des lieux. Ils ont pu goûter à la cuisine de notre restaurant, dont les aliments frais proviennent de notre ferme. Nouilles sautées au bœuf et aux légumes, soupes et omelettes aux herbes, crudités, riz et poulet, fruits et légumes… un vrai régal !

Au programme, réveils en douceur avec des cours de danse, visite et découverte des lieux sous forme de parcours ponctué de chansons et coloriages, plantations d’arbres dans nos espaces verts, quelques heures de repos, et des veillés au coin du feu en compagnie de notre classe spécialisée. Une après-midi a également été dédiée à des activités avec la classe spécialisée. Happy Class avait préparé pour l’occasion des gourmandises pour les enfants, des histoires à leur conter, de grandes feuilles et de la peinture, de la pâte à modeler, et des jeux en extérieur auxquels tous ont pu participer, incluant les enfants handicapés. Les veillées du soir ont aussi été des moments d’échanges de chansons, danses et rires entre les enfants et les adultes.

Happy Class à Dak Nong (2) Happy Class à Dak Nong (4)

Nos visiteurs ont également fait des activités à l’extérieur du centre pour découvrir la région. Visite du musée du café, visite des jardins du cacao et dégustation de smoothie de cabosse et de chocolat, visite du village de Bon Jarah, accompagnés par le bus de la Maison Chance. L’équipe a aussi pu découvrir et se baigner aux pieds des magnifiques cascades qui se trouvent non loin du centre – le trajet se fais aisément à pieds – et se promener en pleine nature.

Donner et partager

Avant de venir, Happy Class avait collecté des fonds et a donc pu faire don de livres, jouets, vêtements et bonbons aux familles et aux enfants du village de Bon Jarah qu’ils ont visité. Il s’agit des peuples M’nong et Ede, deux des 53 minorités ethniques officiellement reconnues au Vietnam. À cette occasion, le village avait préparé une cérémonie festive à la mairie où les habitants ont remercié Happy Class avec des danses et des chants ethniques. En retour, l’association a interprété des chansons. Happy Class a ensuite fait un tour du village pour rendre visite aux trois familles les plus pauvres, un moment très émouvant pour les visiteurs.

Happy Class à Dak Nong (6) Happy Class à Dak Nong (7)

Ils ont été accueillis par les habitants et ont pu échanger avec eux via l’intermédiaire de l’adjointe au Maire, car les familles de Bon Jarah ne parlent pas vietnamien. Elles vivent dans des lieux très reculés, à plusieurs dans des logements insalubres, sans eau potable et sans cuisine, les enfants n’ont pas d’accès à la scolarité… Les membres de Happy Class leur ont offert argent et nourriture avant de leur dire au revoir aux familles en détresse.

Happy Class à Dak Nong (1)

Un séjour au centre social de Đắk Nông promet des moments de partage et d’échanges inoubliables avec nos bénéficiaires et la population locale. Faire des activités, être au plus proche de la nature et loin du tourisme ordinaire et comprendre le mode de vie des locaux. Finalement, donner et partager créer des liens uniques et des communautés plus fortes.

Texte: Eléonore