La plupart des bénéficiaires arrivent à Maison Chance gravement blessés ou malades. Pour une majorité d’entre eux, leurs handicaps résultent d’accidents (paraplégiques et tétraplégiques) contrairement aux personnes handicapées congénitales. 

Mais tout comme les personnes nées avec un handicap, les victimes d’accidents souffrent en permanence de complications inhérentes à des déficiences motrices, sensitives et neuro-végétatives : escarres, troubles du transit et infections urinaires et rénales. Des soins spécifiques et une surveillance rigoureuse sont donc indispensables.

Les soins médicaux de base sont assurés gratuitement à Maison Chance par des médecins, physiothérapeutes et assistants sociaux. Des séances de rééducation quotidiennes sont dispensées par des kinésithérapeutes dans les quatre centres de Maison Chance. Des assistants sociaux offrent également des prestations.

Maison Chance est l’un des rares lieux au Vietnam à proposer une piscine d’hydrothérapie aux personnes à mobilité réduite. Deux fois par semaine, les bénéficiaires peuvent participer à des séances de balnéothérapie. Dans l’eau, le poids du corps est allégé et la mobilité plus facile. Des pompes à air chaud ont été installées pour augmenter la température de l’eau et maintenir les patients au chaud. Les machines ont été fabriquées au Canada et importées au Vietnam.

Séance de balnéothérapie Séance de balnéothérapie

Les locaux de Maison Chance comprennent deux salles de kinésithérapie, une infirmerie/pharmacie dans chacun des centres et une salle de soins dentaires au Centre Envol de Ho Chi Minh Ville et au Centre Social de Đắk Nông.

Pour les soins plus lourds (dialyses, opérations chirurgicales des escarres, poses de sonde urinaire, etc.), les patients doivent être hospitalisés. Maison Chance prend en charge les frais médicaux car il n’existe pas encore d’assurance maladie couvrant les accidents du travail au Vietnam.