En 1992, Aline Rebeaud quitte la Suisse avec la soif d’aventure. Après avoir traversé l’Europe et l’Asie, elle arrive au Vietnam.

Le destin met sur son chemin un garçon de 12 ans, orphelin, gravement malade et abandonné par tous. Elle le prend en charge, l’amène à l’hôpital, l’héberge.

Thanh devient ainsi le premier protégé, de nombreux d’autres suivent. Aline décide de rester au Vietnam. Les Vietnamiens la baptisent « Tim », ce qui signifie « Cœur » et l’appellent « Maman».

Aujourd’hui, sa structure accueille 561 bénéficiaires.

Click here to download (in French)